Un amour de bengal 2 : Pippo


Après Pandora Sankalpa Bengal, Pippo de l’Arkanson Bengal  est entré dans ma vie. Cet adorable petit mâle de tout juste 3 mois à son arrivée chez moi a tout de suite conquis mon cœur avec sa gentillesse et sa beauté. Il n’existe pas de mots assez forts ni assez doux ou tendres pour décrire tout l’amour que j’ai pour lui.

Mon Pippo est un chat costaud, avec un look d’ocelot. Ses couleurs sont très riches et soulignées par un magnifique glitter doré. Les photos ne lui rendent pas justice (ou alors, je ne sais pas les prendre ^^ ) car elles ne montrent pas la profondeur de son fond de robe brown qui contraste avec ses rosettes aux contours plus sombres. En plus d’être beau, il est gentil, adorable, profondément bon. Le chat qu’on rêve tous d’avoir, en somme.

En passant

Aujourd’hui est une journée pleine de promesses


Chaque matin en me levant, j’ai cette pensée : aujourd’hui est une journée pleine de promesses. C’est un petit cadeau que je me fais et qui me donne la joie de vivre pour toute la journée à venir. C’est simple et tout le monde peut se le donner. Parfois, il est plus difficile de croire en cette chance, quand on a des soucis ou qu’il fait mauvais par exemple, d’autres fois c’est beaucoup plus évident, surtout quand le soleil brille dans un ciel d’un bleu éclatant et que tout se passe bien pour nous. Justement, c’est quand on est au plus bas qu’il faut s’offrir ce présent, personne ne pourra nous l’enlever et à force de s’y exercer cela devient un mantra et les promesses arrivent, d’une manière ou d’une autre.

A ce propos, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Ce terme est choisi à dessein. Ne vous attendez pas à recevoir une forte somme d’argent venue de nulle part. Vous pouvez vous y attendre si vous travaillez et que vous devez recevoir un avancement ou le paiement de vos œuvres par des clients, que vous ayez joué au loto (même si c’est hyper aléatoire, vous avez autant de chance qu’un autre de gagner), etc. Ne vous attendez pas, si vous souffrez d’un problème de santé chronique à être guéri du jour au lendemain, surtout si vous n’avez fait aucune démarche dans ce sens. C’est petit à petit que la vie vous fait des cadeaux. Il suffit de savoir les reconnaître et les accepter. Cela peut être long, cela peut être décevant parce que ce n’est pas ce que nous attendions ni ce que nous voulions. Nous ne sommes pas obligés d’accepter sans rien faire les malheurs qui nous arrivent. Parfois, une épreuve peut être un tremplin pour nous faire avancer ou nous montrer qu’il nous faut prendre un nouveau chemin. Nous avons tous le droit d’être heureux, encore faut-il l’accepter. Ce bonheur est en nous, il n’y a que nous qui puissions le trouver.

J’ai remarqué aussi qu’il est plus facile d’accepter les cadeaux de la vie lorsqu’on n’attend rien de particulier. C’est un peu comme les cadeaux de Noël. Imaginez que vous ayez demandé qu’on vous offre, je ne sais pas, un outil pour bricoler ou un vêtement, un livre, de la peinture, bref quelque chose qui vous fera vraiment plaisir et qui vous servira. Vous vous attendez à ce cadeau, vous l’espérez, vous en rêvez et vous êtes certain que vous l’aurez. Le jour de Noël arrive, vous ouvrez vos cadeaux et vous cachez au mieux votre déception car aucun des cadeaux n’est celui que vous attendiez. Comme vous êtes respectueux de vos proches vous gardez leurs présents. Un jour, vous vous apercevez que certains (si ce n’est tous), vous sont utiles à un moment donné et peut-être que cette chose que vous désiriez tellement ne vous intéressera plus, qu’elle vous paraîtra futile. Les cadeaux de la vie, c’est pareil.

Je digresse. Cet article n’a pas pour but de philosopher, juste celui de distiller un peu de bonheur. Bonne journée !!!

En passant

Un amour de bengal 1 : Pandora


 

Le bengal occupe tellement mes pensées que j’ai l’impression d’en avoir toujours eu envie. Je ne me souviens plus quand je me suis intéressée à cette race, cela ne fait que quelques années en tout cas. Ce dont je suis sûre, c’est qu’à partir du moment où je m’y suis intéressée, j’ai tout de suite voulu en avoir un et en élever. Le bengal m’a envoûtée (^^).

 

En mai 2019, j’ai eu la chance de rencontrer Pandora Sankalpa Bengal lors des Animaliades qui se sont déroulées pas loin de chez moi (ô joie !). Cela se passait sur le week-end et plusieurs races de chats et de chiens ainsi que des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) y étaient représentés.Outre le bengal, j’ai eu la chance de rencontrer (et caresser !) des angora turcs (😍), race magnifique dont j’ai déjà écrit un article sur ce blog, des scottish fold, des british, des persans (à face écrasée 😠), des abyssins (😊), des korats, des siamois modernes, des orientaux et un lykoï (chat garou). Il y avait aussi un chartreux dans un coin. J’oubliais les bobtails japonais et le sibérien (une race que j’affectionne quand même beaucoup) !

Parmi tous ces chats, il y avait donc des bengals et parmi ces bengals, une adorable petite black silver toute timide qui restait dans son coin avec sa soeur et son père. Cette petite chatte, c’était Pandora. Je ne pouvais m’empêcher de l’admirer. A ce moment-là, je n’imaginais pas que quelques semaines plus tard elle serait à moi. Cela me serait paru inimaginable et, pourtant, c’est bien le cas. Elle fait partie de ma vie désormais.

Voici ma belle Pandora :

img_20191231_115056

Pandora a fêté sa première année le 2 janvier dernier. Pour l’occasion, je lui ai offert deux cannes à pêche, une en bois, l’autre en plastique (qui a malheureusement fini dans la gueule de la chienne ><) et elle a eu droit à un petit repas spécial (^^).

En ce moment, c’est la pleine lune et Pandora en est toute chamboulée. La pleine lune a sur ma bengalette d’amour un effet similaire à ce qu’elle a sur les loups-garous, à savoir qu’elle la met dans un état pas possible. Elle mord, elle attaque les deux autres bengals, fait son petit chef et réclame des tonnes de câlins, ce qui compense son agressivité 🙂 . J’adore ma Pandorette, elle a son petit caractère, aime jouer les chefs et tyranniser les autres mais quand elle me regarde avec ses yeux langoureux, je craque. 💞

On lit souvent que les bengals sont très actifs, voire hyperactifs, qu’ils se reposent peu et ont toujours besoin d’activité (il suffit de faire des recherches sur internet). Si je cherchais absolument ces particularités chez un chat, j’aurais été déçue avec Panpan. Elle est plutôt calme la plupart du temps et tranquille. Elle a ses moments dynamiques pendant lesquels elle joue à fond (son jeu préféré : la varappe) mais ils ne durent pas toute la journée et la plupart du temps elle préfère dormir dans un coin ou regarder la télé sur les genoux de quelqu’un.

Voilà pour ma première bengal d’amour. Il y aura sans doute d’autres posts sur elle à l’avenir. En attendant, vous pouvez la voir sur les bengals d’Ithilindil (page Facebook) et sur mon compte Instagram : gwladys.sarie

 

En passant

L’angora turc, un chat plein d’élégance


Arrivé en Europe au 17e siècle, l’angora turc a très vite conquis les nobles et les têtes couronnées. De Louis XIII à Louis XVI, les rois de France ont eu un angora turc, notamment Brillant le chat de Louis XV. Les raisons de ce succès sont nombreuses.

Avez-vous déjà vu un angora turc en vrai ? Si vous faites partie des chanceux comme moi, vous avez sans doute pu voir son élégance et sa finesse. Sa beauté est indéniable. J’ai eu l’occasion d’en voir lors d’une exposition féline et j’ai été tout de suite séduite par son allure, sa petite tête triangulaire et sa douceur, au propre comme au figuré.

Son origine et son histoire

L’angora turc est une race naturelle, c’est-à-dire qu’elle s’est développée seule sans l’intervention de l’homme, et qui est connue en Orient depuis au moins 2000 ans. Le premier empereur romain, Auguste Octave avait une chatte blanche aux yeux or qu’il décrivait comme délicate, raffinée, noble et indépendante d’esprit. Les angoras turcs blancs avaient la faveur des riches marchands car ils représentaient pour eux la richesse, la finesse et la pureté.

Autour de 1620, l’explorateur italien Pietro Della Valle est le premier à décrire cette race et le naturaliste français Nicolas-Claude Fabri de Pereisc en ramena quelques spécimens de Turquie, devenant ainsi le premier éleveur de la race en Europe et l’angora turc devenant le premier chat à poils longs à arriver en Europe. C’est parce que ces chats venaient de Turquie qu’on appela la race angora turc (Angora étant l’ancien nom d’Ankara, la capitale turque). Toutefois, cela ne signifie pas qu’on ne les retrouve que dans ce seul pays, des individus existent aussi en Syrie et en Perse. Ce dernier point a fait dire que la race persane venait de Perse mais il n’en est rien, d’après les études génétiques. La race persane est apparue bien plus tard, au cours du XIXe siècle et est issue du croisement entre l’angora turc et le chat domestique anglais par excellence, le british shorthair.

L’angora est le nom qu’on donne à l’ensemble des animaux à poils mi-longs (lapin angora, chèvre angora…).

L’angora turc serait à l’origine de toutes les races de chats à poils longs ou mi-longs d’Europe et d’Amérique. La région d’Ankara étant très froide en hiver, il n’est pas idiot de penser que ces chats ont développé ces longs poils pour se protéger. De là, ils se seraient répandu sur tout le continent eurasien, se mélangeant à des chats sauvages locaux et donnant naissance à de nouvelles races naturelles comme le sibérien ou le norvégien. Plus tard, des spécimens apportés en Amérique seraient à l’origine du maine coon. Cependant, les éleveurs et passionnés du sibérien sont d’avis que c’est ce dernier qui est à l’origine des races à poils longs ou mi-longs, qu’il a développé sa robe à trois épaisseurs pour se protéger du froid sibérien. Il est aussi possible que les deux races se sont influencées l’une l’autre ou créées en même temps.

Quoi qu’il en soit l’angora turc a fasciné les européens dès son arrivée. Il a fait l’objet de descriptions naturalistes, notamment par Buffon dans son Histoire Naturelle (« le chat d’angora tout blanc et à longs poils ») ou de Linné qui le nomme cattus angorensis pour le distinguer du chartreux et du chat domestique, et a fasciné toute l’aristocratie européenne, surtout la française. Ainsi Richelieu en possédait 14 et les rois de Louis XIII à Louis XVI en avaient aussi car ces chats étaient des objets de luxe. Marie-Antoinette en avait plusieurs et les envoya en Amérique avant d’être arrêtée. C’est de cette manière que la race arriva au Nouveau Monde et qu’en se croisant avec les chats locaux à poils courts elle donna naissance au maine coon. Son élégance attira aussi les peintres les plus célèbres. Bachelier, Courbet et d’autres grands peintres n’ont pas hésité à le représenter.

En Angleterre, il fut croisé avec le british shorthair, comme mentionné plus haut, et donna naissance au persan auquel il transmit le gène poils longs mais victime du succès de ce dernier, il faillit disparaître. Il fut même en voie d’extinction après la Seconde Guerre Mondiale. Craignant de voir disparaître cette race ancestrale, les Turcs décidèrent de le protéger et accueillirent des individus au zoo d’Ankara.

Au milieu du XXe siècle, des éleveurs européens et américains importèrent des angoras turcs de Turquie où la race est toujours protégée actuellement. On retrouve parmi ces chats et ancêtres de nos angoras turcs, les chats Yildiz et Yildizcik du zoo d’Ankara. Toutefois, il faut attendre les années 70 pour que la race connaisse un véritable essor. Les premiers sujets furent enregistrés à la CFA en 1970 et en 1973 cette même instance reconnaît la race. En 1988, c’est au tour de la FIFé de la reconnaître. Cependant, la race reste rare et peu connue.

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

 

Description et caractère

 

Quand on parle d’angora turc, les gens imaginent un chat blanc comme celui de la photo ci-dessus et c’est vrai que beaucoup ressemblent à cela car son standard n’acceptait que le blanc aux yeux bleus au début. Désormais le premier critère du standard concerne sa robe qui doit être fine, soyeuse et vaporeuse. On dit que son pelage est plumeux, fin et soyeux. (Je confirme, c’est tellement doux au toucher !)

C’est un chat de taille moyenne, pesant entre 2,5 et 5 kg, à l’ossature légère et fine. Il a une silhouette fine et élancée, de type foreign (comme le bleu russe ou l’abyssin) et semble plus gros qu’il n’est en réalité à cause de son épaisse fourrure à poils mi-longs et sans sous-poils. Son élégance unique doit primer sur toutes les autres caractéristiques. C’est un chat royal, ne l’oublions pas !

On retrouve chez lui plusieurs couleurs de robe en plus du blanc. En voici des échantillons (rien que pour le régal des yeux ^^) :

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

angora turc noir (Ébène de la Vallée de Göreme)

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

angora turc bleu

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

black tortie smoke

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

bleu silver

L’angora turc est aussi un chat curieux avec un fort tempérament, un esprit libre et est indépendant (tiens ! n’est-ce pas ce que disait Octave par rapport à sa chatte ?). Il est aussi très affectueux et aime se percher sur vos épaules, vous suivre dans tous vos déplacements et discuter avec vous. Avec un angora turc, on ne se sent plus jamais seul !

Allez, pour terminer, d’autres photos de ce chat magnifique :

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

 

Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

Résultat de recherche d'images pour "angora turc"" (trouvée sur Pinterest)Résultat de recherche d'images pour "angora turc""

En passant

De retour


Ça y est après des mois d’absence,  je reprends la rédaction de mon blog et cela me fait un bien fou. Il m’a tout de même fallu tous ces mois pour retrouver ce plaisir. J’avais perdu l’objectif  de mon blog et n’arrivait pas à trouver la motivation nécessaire pour le poursuivre. En même temps, je tiens beaucoup à ce blog et je n’avais pas envie de l’abandonner complètement. J’ai décidé de le laisser de côté pendant un moment et de m’occuper d’autres choses, dont je parlerai sans doute dans les articles suivants, qui me tenait tout autant à cœur. Maintenant, je suis de retour avec l’intention de reprendre mon blog dans ses objectifs d’origine à savoir partager ce qui fait mon bonheur, un peu de ma vie et de mes rêves. J’espère que vous serez là pour me suivre.

En passant

Six petits chats


Depuis le mois d’avril, j’ai le bonheur de vivre avec six adorables chatons. Les trois premiers, deux roux et un noir, sont nés de ma jolie chatte blanche aux yeux d’aigue-marine, Miyu, le 22 avril au soir et le 23 avril dans la nuit. Les trois autres, deux blanc et noir et une écaille de tortue et blanche (la seule chatte des deux portées), sont nés le 25 avril et leur maman, Amaterasu, était la plus heureuse des minettes. 😍😊

Miyu et ses chatons, l’image même de la maternité.

En passant

Regardez « Séance de varappe pour Pandora » sur YouTube


Séance de varappe pour Pandora

En passant

Mes blogs d’écrivain


J’aimerais partager avec vous les liens de mes deux blogs d’écrivains. Le premier, Gwladys Ithilindil Sarie, raconte mes petits trucs d’écriture. Il n’est pas très fourni car mon quotidien d’écrivain est plutôt routinier. Dessus, je préfère partager des informations qui me semblent intéressantes et pertinentes plutôt que de faire du blablabla. C’est peut-être un tort mais voilà, je suis comme ça.

Le second, appelé Le Grenier aux Histoires, réunit quelques-unes de mes histoires.

En passant

Mes petits fauves


J’ai créé un site pour parler de mes chats. Pour en savoir, suivez ce lien 😊.

Pourquoi un autre site ? Tout simplement pour en avoir un spécifiquement consacré à mes chats et pour garder à celui-ci son âme. Mon Grimoire est un reflet de ma personnalité, j’y parle de ce que j’aime ou de ce qui me tient à coeur.

En passant

Les fées de la montagne : les Oréades


Aujourd’hui, je vais vous parler de fées des montagnes qui nous viennent de la mythologie grecque, les Oréades.

Qui sont-elles

Les Oréades sont des Nymphes – ces déesses mineures de la nature, liées aux montagnes. Oréades vient du mot óros qui veut dire montagne en grec. Aussi appelées Orestiades et Oremniades, elles vivent dans les grottes et dans les montagnes.

Les sous-catégories de nymphes des montagnes

Les Alséides : Elles habitent dans les bocages et les sous-bois. Cela peut paraître étonnant de voir associer des bocages et des sous-bois à des Nymphes montagnardes mais n’oublions pas que la Grèce est un pays très montagneux et que les rares plaines devaient plutôt être utilisées pour les cultures et pour construire des cités. Les espaces forestiers étaient relégués sur les hauteurs.

Les Napées: Ce sont les nymphes des grottes, des vallons et des vallées boisées. Napê signifie «vallon boisé» en grec.

Les Auloniades : Elles protègent les vallons et vivent dans les bosquets ou dans les vallées.

Les Limoniades: Nymphes des plantes et des fleurs, elles se plaisent à folâtrer dans les lieux fleuris comme les prés, les prairies ou les pâturages.

Célèbres Oréades

La plus célèbre des Oréades, et sans doute des Nymphes en général, est Écho. Condamnée par Héra à ne plus parler que pour répéter la fin des phrases, elle tombe amoureuse du vaniteux Narcisse. Cet amour sans espoir la consuma de chagrin. D’elle ne subsiste plus que sa voix.

À savoir

Les oréades sont aussi des champignons, connus sous le nom de marasme des oréades.

Charles François Jalabert – Nymphs Listening to the Song of Orpheus

En passant

Previous Older Entries

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Goodreads

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 126 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

%d blogueurs aiment cette page :