Un amour de bengal 3 : Phara


Phara était la petite sœur de Pandora. Jolie bengal snow lynx aux yeux pleins de tendresse et d’amour, elle a croqué la vie de toutes ses dents. C’était une toute petite bengal d’à peine trois kilos qui était follement amoureuse de Pippo, amour largement partagé. De cet amour sont nés trois choupinous, Ryujin, Ryo et Rika.

Phara est entrée dans ma vie en décembre 2019. Cette journée restera à jamais gravée dans mon cœur et dans ma mémoire, de manière très positive. J’ai plein de bons souvenirs de cette journée ensoleillée et Phara était si calme, si mignonne. La connexion entre nous deux s’est faite très vite et ne s’est jamais démentie. J’aime à croire qu’elle se continue au-delà des frontières de la mort et que nous nous retrouverons un jour.

Phara a traversé ma vie comme une étoile filante et en est sortie en janvier 2021, trois semaines et deux jours après avoir donné naissance à Ryo, Rika et Ryujin, les premiers nés de la chatterie Silmalinor. Elle leur a donné tout son amour, un amour si grand et si fort qu’il l’a consummée. Phara était une âme ardente qui brûlait d’amour pour Pippo, le grand amour de sa vie, pour ses chatons et pour moi. Elle avait des yeux de saphir remplis de tendresse, des yeux qui vous regardaient avec tout l’amour du monde. Son perchoir préféré était mon dos et j’ai souvent eu droit à des massages contre pâtée/ croquettes/ poulet ou contre câlins.

En passant

Un amour de bengal 2 : Pippo


Après Pandora Sankalpa Bengal, Pippo de l’Arkanson Bengal  est entré dans ma vie. Cet adorable petit mâle de tout juste 3 mois à son arrivée chez moi a tout de suite conquis mon cœur avec sa gentillesse et sa beauté. Il n’existe pas de mots assez forts ni assez doux ou tendres pour décrire tout l’amour que j’ai pour lui.

Mon Pippo est un chat costaud, avec un look d’ocelot. Ses couleurs sont très riches et soulignées par un magnifique glitter doré. Les photos ne lui rendent pas justice (ou alors, je ne sais pas les prendre ^^ ) car elles ne montrent pas la profondeur de son fond de robe brown qui contraste avec ses rosettes aux contours plus sombres. En plus d’être beau, il est gentil, adorable, profondément bon. Le chat qu’on rêve tous d’avoir, en somme.

En passant

De retour


Ça y est après des mois d’absence,  je reprends la rédaction de mon blog et cela me fait un bien fou. Il m’a tout de même fallu tous ces mois pour retrouver ce plaisir. J’avais perdu l’objectif  de mon blog et n’arrivait pas à trouver la motivation nécessaire pour le poursuivre. En même temps, je tiens beaucoup à ce blog et je n’avais pas envie de l’abandonner complètement. J’ai décidé de le laisser de côté pendant un moment et de m’occuper d’autres choses, dont je parlerai sans doute dans les articles suivants, qui me tenait tout autant à cœur. Maintenant, je suis de retour avec l’intention de reprendre mon blog dans ses objectifs d’origine à savoir partager ce qui fait mon bonheur, un peu de ma vie et de mes rêves. J’espère que vous serez là pour me suivre.

En passant

Six petits chats


Depuis le mois d’avril, j’ai le bonheur de vivre avec six adorables chatons. Les trois premiers, deux roux et un noir, sont nés de ma jolie chatte blanche aux yeux d’aigue-marine, Miyu, le 22 avril au soir et le 23 avril dans la nuit. Les trois autres, deux blanc et noir et une écaille de tortue et blanche (la seule chatte des deux portées), sont nés le 25 avril et leur maman, Amaterasu, était la plus heureuse des minettes. 😍😊

Miyu et ses chatons, l’image même de la maternité.

En passant

Regardez « Séance de varappe pour Pandora » sur YouTube


Séance de varappe pour Pandora

En passant

Mes blogs d’écrivain


J’aimerais partager avec vous les liens de mes deux blogs d’écrivains. Le premier, Gwladys Ithilindil Sarie, raconte mes petits trucs d’écriture. Il n’est pas très fourni car mon quotidien d’écrivain est plutôt routinier. Dessus, je préfère partager des informations qui me semblent intéressantes et pertinentes plutôt que de faire du blablabla. C’est peut-être un tort mais voilà, je suis comme ça.

Le second, appelé Le Grenier aux Histoires, réunit quelques-unes de mes histoires.

En passant

Les fées de la montagne : les Oréades


Aujourd’hui, je vais vous parler de fées des montagnes qui nous viennent de la mythologie grecque, les Oréades.

Qui sont-elles

Les Oréades sont des Nymphes – ces déesses mineures de la nature, liées aux montagnes. Oréades vient du mot óros qui veut dire montagne en grec. Aussi appelées Orestiades et Oremniades, elles vivent dans les grottes et dans les montagnes.

Les sous-catégories de nymphes des montagnes

Les Alséides : Elles habitent dans les bocages et les sous-bois. Cela peut paraître étonnant de voir associer des bocages et des sous-bois à des Nymphes montagnardes mais n’oublions pas que la Grèce est un pays très montagneux et que les rares plaines devaient plutôt être utilisées pour les cultures et pour construire des cités. Les espaces forestiers étaient relégués sur les hauteurs.

Les Napées: Ce sont les nymphes des grottes, des vallons et des vallées boisées. Napê signifie «vallon boisé» en grec.

Les Auloniades : Elles protègent les vallons et vivent dans les bosquets ou dans les vallées.

Les Limoniades: Nymphes des plantes et des fleurs, elles se plaisent à folâtrer dans les lieux fleuris comme les prés, les prairies ou les pâturages.

Célèbres Oréades

La plus célèbre des Oréades, et sans doute des Nymphes en général, est Écho. Condamnée par Héra à ne plus parler que pour répéter la fin des phrases, elle tombe amoureuse du vaniteux Narcisse. Cet amour sans espoir la consuma de chagrin. D’elle ne subsiste plus que sa voix.

À savoir

Les oréades sont aussi des champignons, connus sous le nom de marasme des oréades.

Charles François Jalabert – Nymphs Listening to the Song of Orpheus

En passant

Soupe du soir


J’adore les soupes. Je crois pouvoir dire sans mentir que c’est mon mode d’alimentation préféré. J’aime aussi que mon alimentation me fasse du bien tant au plan moral que physique. Mon alimentation doit être plaisante mais aussi me faire du bien (même si je fais des écarts, je vous l’avoue). Alors, cette soupe du soir, je la souhaite délicieuse, promesse d’une évasion gustative et olfactive.

Soupe du soir à l’ail

Dans de l’eau filtrée j’ai mis quelques gousses d’ail. Trois, quatre, peut-être cinq ? Je n’ai pas compté. Préalablement pelées et coupées en deux, elles ont plongé dans la casserole. Un quart d’oignon les a suivis, puis la poudre de perlimpinpin, celle qui donne du goût aux bouillons et aux potages. Un peu de thym, un peu de laurier et d’aneth sont à leur tour entrés dans la danse.

Ce n’est pas fini. L’huile d’olive s’est invitée. Elle donnera du corps à ce bouillon. Je pensais qu’il y avait tout ce qu’il fallait mais mon esprit n’était pas satisfait. Des légumes, m’a-t-il dit, mets des légumes. Comme légumes, je n’ai pas fait des merveilles, je l’avoue. Une carotte et une petite patate douce, pelées et coupées, ont rejoint les aromates et c’est tout. Pas de légumes verts mais le poireau ne me tentait pas.

Il va être temps de la goûter. Pourvu qu’elle soit bonne…

En passant

Le Bacottin


via Le Bacottin

J’ai eu envie de partager cet article sur un fromage de chèvre, type feta, produit près de Mont-de-Marsan, le Bacottin. Fromage labellisé AP (Agriculture Poétique), tout un poème !

Citation

Livre sur les fées : The Faerie Handbook


Je vous présente une petite merveille. (Là, là-haut,ci-dessus ☝, vous la voyez ?)

Je n’ai pas encore terminé de lire ce bijou. Je prends mon temps, je flâne. Je savoure chaque paragraphe car cette lecture est un vrai bonheur.

The Faerie Handbook est un livre pour les amoureux de la Féerie. C’est également un livre pour les esthètes. D’abord, rien que par sa couverture.

Je pense qu’elle est cartonnée et recouverte d’un tissu, mais je ne sais pas du tout lequel. Ce n’est pas le plus important de toute façon, n’est-ce pas ?

La beauté de cette couverture tient dans l’association des couleurs, violet et argenté, dans le graphisme et la manière dont le titre ou le résumé sont encadrés et disposé. J’aime beaucoup les colonnes qui font office de cadre. Tout de suite, on voit que le livre est de qualité.

Ci-dessus, je vous montre l’intérieur de la couverture. C’est superbe ! Rien que ces éléments font de ce livre un Beau-Livre, et ce n’est pas le plus beau.

Lorsqu’on ouvre The Faerie Handbook et qu’on commence à lire les premières lignes, on est tout de suite transporté. En tout cas, c’est le sentiment que j’ai eu et il se confirme au fil des pages.

Les textes sont de grande qualité, écrits avec élégance et d’une plume qui donne envie d’aller plus loin. À chaque paragraphe, chaque page, je veux lire un peu plus et me plonger plus profondément dans la Faerie.

L’abondance des illustrations et leur variété est une autre richesse de ce livre.

Ci-dessus, une illustration de Gustave Doré ( Fairy Land, Gustave Doré, 1881)

Petites maisons de fées, par Sally J. Smith/Greenspirit Arts

Photo de Katerina Plotnikova

(Les Fleurs Animées, J.J.Grandville, 1847)

(Midsummer Fairies, John George Naish, c. 1856)

Bonbons de fleurs de violettes

Ces images sont un court florilège de ce que le livre a à offrir.

J’avais hésité à l’acheter sous format électronique, parce que moins cher. Seulement, je trouvais dommage de ne pas profiter de toutes les possibilités de la version papier. Je l’ai donc commandé version papier et je m’en félicite. Cela vaut vraiment la peine, parfois, de débourser un peu plus.

Grâce à cela, je peux sentir la douceur du papier intérieur et l’infime rugosité de la couverture. Surtout, je peux humer l’intérieur.

Vous ne le faites jamais ça, ouvrir un livre pour en sentir l’odeur de ses pages ? Les livres ont tous une odeur, certaines sont repoussantes, d’autres agréables. Celle de ce livre fait partie des agréables pour moi. Elle a ce parfum qui me transporte vers des rivages lointains et imaginaires.

Attention ! Le livre est en anglais.

Intéressés pour l’acheter ? Vous le trouverez facilement sur Amazon ou sur Faerie Magazine. Ce sont d’ailleurs les éditeurs de ce magazine qui sont à l’origine de ce bijou.

En passant

Previous Older Entries

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Goodreads

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 126 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

%d blogueurs aiment cette page :