Publicités

Le guépard


nature cat wild fast

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Chers lecteurs, l’heure est grave. Le mammifère le plus rapide du monde est en train de disparaître. Aimerions-nous vivre dans un monde où le guépard est absent?

Vous savez tous ce qu’est un guépard, je suppose. Il suffit de voir une photo pour le reconnaître. Impossible de le confondre avec le lion, peut-être un peu plus avec le léopard, tacheté lui aussi. Pour faire la différence, rien ne vaut une bonne connaissance de l’animal.

Plus

Publicités

En passant

Le chat de maison


comprendre votre chat

 Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler d’une race de chat domestique ou d’une espèce de chat sauvage, mais d’un chat bien connu de tous, le chat de maison. Aussi appelé chat de gouttière ou chat de ferme (selon l’endroit où il est né / où il vit), c’est le chat que tout le monde croise un jour dans sa vie ou possède (a possédé). Il mérite totalement un article sur lui.

Le chat de maison n’a pas de standard, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune norme qui précise comment il doit être. C’est pour cela qu’un chat domestique peut aussi bien ressembler à ceci :

img_20180501_163710-1466846535.jpg

(chat du jardin des clogs dans les Hautes-Pyrénées) Plus

Le chat haret


All-focus

On le connaît tous, on en a tous au moins vu un dans notre vie. Chat bohème, son exemple le plus parlant est Thomas O’Malley dans les Aristochats.

Le chat haret n’est pas une race. N’importe quel chat peut être haret, même si la plupart du temps il s’agit d’un chat de type européen. Il vit indépendamment de l’homme, sans le craindre car ce n’est pas non plus un chat sauvage véritable.

Le chat haret est un chat domestique (felis silvestris catus) retourné à l’état sauvage. Le vrai chat sauvage européen (felis silvestris silvestris) est une espèce à part entière et totalement différente.

Exemple d’un chat haret

Voici Sirona, une petite chatte brown tabby à poils courts qui vit chez moi dans le Lot. C’est une chatte haret.

Exemple d’un chat sauvage européen :

felis silvestris silvestris in Kiev zoo

(Source Zoochat felis silvestris silvestris au zoo de Kiev) 

Le chat haret est donc un chat domestique retourné à l’étage sauvage, ce pour diverses raisons. Souvent, c’est suite à un mauvais contact avec l’être humain, mauvais traitements, abandon… et cette aversion envers l’espèce humaine se transmet aux générations suivantes. Les chats redevenus sauvages ne se laissent pas approcher par les humains ou très difficilement et il est quasiment impossible de les réapprivoiser, comme si le retour à l’état sauvage était irréversible. Leur mode de vie rejoint celle du chat sauvage européen (felis silvestris silvestris), ils sont souvent solitaires, vivent de la chasse et évitent au maximum les habitations.  Le chat haret peut aussi vivre en petit clan dont les membres sont liés par des liens familiaux. Cependant, ces groupes ne sont pas stables car la chasse, qui est indispensable pour la survie des chats, est chez eux une activité solitaire.

Il ne faut pas les confondre avec les chats errants. Ces derniers sont plutôt urbains et conservent un contact avec les humains. Contrairement aux chats harets, ils ne dépendent pas de la chasse pour survivre mais de l’aide humaine, de la distribution de nourriture, des restes, des poubelles… Ils vivent souvent en groupe, dans des lieux où la nourriture est abondante. (Thomas O’Malley des Aristochats serait-il un chat errant dans ce cas ?).  Ils sont aisément apprivoisables et certains, moins peureux, chercheront à se faire adopter. Ils sont aussi souvent malades (coryza).

street dirty car cats

Photo by Ghost Presenter on Pexels.com

Bon à savoir : Depuis 1987, le chat haret ne peut plus être chassé en France, il a été retiré de la liste des nuisibles. 

 

En passant

Le Bobtail Japonais


Dans cet article, j’allie mon amour profond des chats à mon amour tout aussi profond du Japon, en parlant d’une race typiquement japonaise, le Bobtail Japonais. Comportement, apparence, caractère… vous saurez tout sur ce chat porte-bonheur.

Le Bobtail Japonais, aussi couramment appelé Japanese Bobtail, est le chat manekineko, le chat porte-bonheur qu’on trouve dans les restaurants asiatiques.

Apparence

Le Bobtail Japonais est gracieux, avec un corps longiligne, des poils courts ou longs, soyeux et doux. Il est de taille moyenne (30 à 35 cm) et pèse entre 2,5 et 4,5 kg. Ses pattes arrières sont plus longues que celles de devant, sa tête a une forme triangulaire caractéristique avec des pommettes hautes. Il porte ses oreilles dressées droites, mais légèrement courbées vers l’avant. Ses grands yeux, fréquemment vairons, ont la forme d’une amande (chat asiatique oblige ? 😜). Cependant, sa principale caractéristique c’est sa queue en pompon. Issue d’une mutation génétique, elle s’enroule sur elle-même et est couverte de longs poils. Franchement, on a l’impression de voir une queue de lapin.

Couleur de robe : Le pelage du Bobtail Japonais peut être blanche, rousse, bicolore, noire ou tricolore (mi-ke = noire, rousse et blanche), la préférée des Japonais et celle utilisée pour les manekineko.

Magnifique Bobtail Japonais mi-ke (tricolore).

Caractère

Ce n’est pas pour rien que le manekineko, chat porte-bonheur, est un Bobtail Japonais car il respire le bonheur et la joie de vivre.

Joyeux, plein de bonhomie, joueur et espiègle, le Bobtail Japonais a besoin de l’attention de sa famille, qu’il lui rend avec toute l’affection et la tendresse qui le caractérise.

Il est toujours de bonne humeur, ne boude jamais. S’il se sent délaissé, il ne récrimine pas en miaulant, il s’attriste (ce qui est peut-être pire à mon sens).

Vif et intelligent, il se dépense quotidiennement et il adore apprendre des tours. C’est en outre un chat qui possède une facilité d’adaptation surprenante.

Conditions de vie et entretien

Le Bobtail Japonais est facile à vivre. Il est aussi heureux dans une maison avec jardin que dans un appartement. C’est autant un chat d’extérieur que d’intérieur. Il faut juste lui permettre de sortir tous les jours. Il peut vivre avec des enfants, accepte bien les autres animaux et les étrangers.

Pour son bien-être, donnez-lui des jouets. Il se défoulera dessus s’il ne peut pas sortir et cela le maintiendra en éveil, très bon pour son intelligence. Ah ! J’allais oublier, il aime bien l’eau.

Son entretien est facile, un brossage par semaine suffit. Pour les maniaques, privilégiez la version à poils courts qui perd très peu ses poils car la mue de celle à poils longs est plus importante. Utilisez une brosse souple pour préserver la beauté de son poil et n’hésitez pas à le toiletter de temps en temps et à inspecter ses oreilles, histoire de voir si elles ne s’infectent pas.

Coût d’entretien annuel : 300 à 450 €.

Santé et espérance de vie

Robuste, le Bobtail Japonais est un chat qui ne présente aucune maladie héréditaire à ce jour. Comme beaucoup de chats, il est recommandé de le vacciner contre le coryza, la leucose, le typhus et la rage.

Son espérance de vie est de 15 ans en moyenne.

Alimentation

Selon son mode de vie, ses rations seront plus ou moins importantes. Il s’accomode très bien de pâtées ou de croquettes d’excellente qualité, si elles répondent à ses besoins nutritionnels et si elles sont humidifiées.

Historique

La présence du Bobtail au Japon est très ancienne. Venu du continent asiatique, de Chine ou de Corée il y a plus de mille ans, il a su se faire accepter et aimer au point d’être représenté sur les peintures.

Peinture chinoise avec des chats dont au moins un Bobtail.

Peinture japonaise représentant des Bobtails.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, l’Occident a connu cette race pour la première fois.

En 1968, une Américaine, Elizabeth Freret, éleveuse de son état, importa trois spécimens puis d’autres. Tous avaient la même queue enroulée. La race fut reconnue en 1976 aux USA et dans les années 80 en Europe.

Coût d’achat

Vous avez craqué, c’est un Bobtail Japonais qui fera partie de votre vie désormais . À présent, il faut casser la tirelire. Un Bobtail Japonais coûte entre 800 et 1100 €.

Conclusion

Je pense avoir fait le tour de ce qu’il y avait à savoir sur ce merveilleux chat. Insisterais-je jamais assez sur sa gentillesse, sa gaieté et sa facilité. Il convient très bien aux débutants, pour peu que ces derniers lui donnent toute l’attention dont il a besoin.

Deux adorables chatons Bobtails pour terminer par une touche kawaii (mignonne).

(Au fait, saviez-vous que Hello Kitty était basée sur le Bobtail Japonais ?)

soigner son chat naturellement

En passant

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Goodreads

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 125 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

%d blogueurs aiment cette page :