Publicités

24 jours avant Yule (Solstice d’hiver 21 décembre)


Avez-vous envie d’une petite histoire de l’Avent – l’avant Yule, je veux dire ? Cette année, j’ai décidé de préparer l’Avent en écrivant chaque jour une petite histoire. En plus, cela va m’obliger à écrire une histoire entière tous les jours. Très bon exercice ^^.

Voici l’histoire du jour. Elle est « brute de décoffrage », sans correction. Vos avis sont les bienvenus, dans la mesure où ils sont éclairés et respectueux bien sûr 😉 .

Le Bouleau d’Argent

Gwladys Ithilindil Sarie

 

Deux loups argentés couraient dans la toundra enneigée. L’un était puissant, l’autre plus svelte. Ils se dirigeaient vers la forêt de sapins et de bouleaux qui barraient l’horizon.

Un aigle majestueux les survolait en glatissant. Les loups accélérèrent. Peine perdue, l’aigle ne perdait pas un pouce de terrain. Parfois, il les dépassait, parfois c’était eux qui le dépassaient mais toujours ils se suivaient.

Cette course les conduisit plus vite qu’il en faut pour le dire jusque dans la forêt. La végétation ralentit à peine les loups qui savaient où ils allaient, s’orientant à l’odeur et à leurs souvenirs. L’aigle tournoyait dans le ciel, cherchant à repérer sa destination. Une proie attira son attention, un instant. L’endroit était idéal pour chasser, c’était une clairière bien dégagée où il lui serait facile de plonger et de là de s’envoler à nouveau. L’aigle n’hésita pas, en hiver toute nourriture était bonne à prendre. Il plongea et remonta presque aussitôt, son mulot entre les serres.

Les loups marchaient à présent. Ils arrivaient au sanctuaire où la solennité et le recueillement étaient de rigueur. Pour autant, leur excitation n’avait pas diminué d’un iota car au sanctuaire ils allaient trouver un abri chaud et de quoi manger, et surtout ils allaient rencontrer une personne importante à leurs yeux et qu’ils n’avaient pas vue depuis longtemps.

Une haie circulaire d’arbres aux feuillages perpétuels et de buissons se dressa soudain devant eux. Ils étaient parvenus à destination. Le loup le plus fin s’immobilisa, s’assit dans la neige et courba l’échine. Peu à peu, son apparence se modifia et une jeune femme prit la place du loup. L’elfa se releva, balaya la neige de ses vêtements de cuir et de fourrure et rejoignit l’autre loup.

— Elyondil, attends-moi, dit-t-elle à l’autre loup.

Celui-ci tourna la tête vers elle, ralentit. Neva le rejoignit en deux, trois grandes enjambées, lui caressa la tête. Son cœur battait la chamade. Elle allait revoir son frère aîné, après tant d’années c’était inespéré. Elle en suffoquait presque de joie et, en même temps, elle avait peur. Elle appréhendait cette rencontre.

Au milieu du sanctuaire, se dressait un bouleau argenté, un arbre magnifique et ancien qui captait tous les regards. Au sommet, se tenait l’aigle. Au pied de l’arbre, il n’y avait rien d’autre que la neige accumulée et les rares herbes qui réussissaient à sortir leurs têtes de l’épais manteau.

Un vrai festin les attendait. Un gros morceau de viande crue pour Elyondil, des fruits, du miel, des œufs et des céréales pour Neva. Ils trouvèrent de l’eau de source, une infusion de feuilles et de fleurs et une enveloppe. Elyondil se jeta sur la viande avec un grognement de satisfaction. Neva but un peu d’eau, mangea un œuf et quelques bouchées de céréales avant d’ouvrir l’enveloppe. Elle en sortit une fine feuille de papier avec deux lignes écrites au milieu :

«Pour voir une personne chère à son cœur, il faut parfois savoir aller au-delà de ses limites. »

— Qu’est-ce que cela veut dire ? se demanda l’elfa. Je n’y comprends rien. Où est Valir ? Pourquoi n’est-il pas venu ? C’est quoi mes limites ?

Sentant que son amie était préoccupée, Elyondil leva la tête vers elle et lui lança un regard interrogateur. Elle éclata de rire devant son adorable air de louveteau avec un bout de langue pendant au-dehors.

— Valir ne viendra pas, Elyondil, lui expliqua-t-elle en cachant son visage dans la douce fourrure du loup. Il ne viendra pas et je ne sais pas comment le retrouver.

Neva, déçue, n’avait plus faim. Elle referma la cachette et s’assit contre le bouleau argenté. Elle avait besoin de l’aide de l’arbre pour comprendre. Le sommeil la gagna graduellement, en même temps que les connaissances du bouleau s’immisçaient en elle. Elyondil se coucha contre elle et s’endormit à son tour. L’aigle s’envola, sans bruit. Il n’avait plus rien à faire dans le coin et devait rejoindre son nid, tout en haut des sommets escarpés loin de la toundra et de la forêt.

Des branches du bouleau d’argent tombèrent deux boules cristallines. Elles ne se cassèrent pas en touchant le sol, la neige les accueillit en douceur et les garda en elle, le temps du sommeil de Neva et d’Elyondil.

***************************************************************

Cette histoire est gratuite. Cependant, cela ne signifie pas qu’elle peut être réutilisée, reprise… sans mon accord. Merci de respecter les droits d’auteur et de toujours associer mon nom (Gwladys Sarie ou Gwladys Ithilindil Sarie) à l’histoire si vous la partagez. D’avance, je vous remercie pour votre compréhension.

Publicités

En passant

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. FirstSylvester
    Déc 31, 2017 @ 02:59:16

    I have noticed you don’t monetize your website, don’t waste your traffic, you can earn extra bucks
    every month because you’ve got high quality content.
    If you want to know how to make extra bucks, search for: Boorfe’s tips best adsense alternative

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
novembre 2017
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Goodreads

Archives

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

%d blogueurs aiment cette page :