Publicités

Les Fées 2 : les Samodivas


Avez-vous envie de retourner explorer la Féerie? Venez avec moi, cette fois, je vous emmène découvrir :

 

samodiva

les Samodivas. (Pour ce qui est de la belle image au-dessus, impossible de me rappeler l’illustrateur 😦 ou l’illustratrice. Je crois me souvenir avoir tapé vila ou samovila ou samodiva dans un moteur de recherche et l’avoir trouvée de cette manière)

Les Samodivas

Sont aussi appelées Vilas et Samovilas. (en Russe Vily et Samovily). Ce sont des fées de la mythologie slave. Elles sont nées de la rosée, dit-on. Je trouve cette idée simplement merveilleuse et cela symbolise bien leur origine féerique. Elles sont jeunes, belles et ont les cheveux dorés. En Bulgarie, elles sont vêtues de blanc et de vert alors que dans les autres pays slaves elles s’habillent de blanc et de bleu.

Elles aiment les fraisiers sauvages, le thym serpolet et les fraxinelles. Aussi en mettre dans son jardin peut les attirer. Filles et protectrices de la Nature, les Samodivas chevauchent les daims et les cerfs et poursuivent de leurs flèches ceux qui manquent de respect à la nature. Quand elles sont en colère, elles apparaissent sous la forme de féroces guerrières. En cela, ne feraient-elles pas penser aux Walkyries? En général, tout de même, elles se promènent dans les bois tranquillement. Elles habitent dans des châteaux bâtis dans les nuages. Je me demande comment ils sont ces châteaux, merveilleux sans doute.

Ces nymphes slaves ont une voix fabuleuse. On ne peut l’oublier une fois qu’on l’a entendue. Comme ces fées sont liées à la nature, j’imagine que leurs voix font penser au murmure de l’eau, à la brise soufflant entre les branches des arbres ou aux gazouillis des oiseaux ou un mélange harmonieux de tous ces éléments. Leurs yeux sont brillants et elles ont d’abondantes chevelures dorées qui, chose assez curieuse pour être mentionnée, détient toute leur vie. Si vous coupez les cheveux d’une vila, elle meurt.

Les Samovilas naissent de la rosée sur les colchiques, dit-on, ou lorsqu’il pleut pendant que le soleil brille. Elles me font penser à Artémis, ou Diane, parce qu’elles n’aiment pas être surprises quand elles prennent leurs bains (ce que je comprend tout à fait), qu’on abîme les forêts ou qu’on tue cruellement les animaux. Les traitements qu’elles réservent aux impudents qui ont commis ces méfaits rappellent très bien la déesse chasseresse gréco-romaine. Si elles ne réussissent pas à les tuer avec leurs flèches, elles les rendent irrémédiablement fous en tranchant leurs esprits avec leurs voix acérées comme des dagues. Elles peuvent provoquer des tempêtes, détruire les récoltes et les toits. Pour les apaiser ou éviter leurs courroux, il ne faut pas oublier de déposer des offrandes à l’entrée des bois ou des cavernes. Elles apprécient les fruits, la terre, les fleurs, des ceintures ou des foulards de soie (de véritables filles de la nature, je vous dis ^^). En Bulgarie, on accroche des morceaux de tissu aux arbres et on pose des gâteaux près des sources.

Les Samodivas habitent dans de vieilles cabanes abandonnées au fin fond des forêts (aw! mais c’est très mori ça 😍😍, dans des vieux arbres, dans des châteaux derrière les nuages comme on l’a vu plus haut ou dans des grottes. Elles sont liées aux serpents et peuvent prendre leur apparence. En outre les brides de leurs montures sont des vipères. Elles peuvent aussi se transformer en cygne ou en poisson. Il leur arrive d’épouser un être humain, d’enlever les enfants des Hommes ou de confier les leurs aux mortelles. L’enfant d’une Vila (Samovila, Samodiva) est facile à reconnaître grace à ses prodigieuses intelligence et mémoire.

Présentes dans toutes les régions slaves, les Samodivas ont donné leur nom à bon nombre de lieux comme des édifices qui auraient été bâtis de leurs propres mains, des montagnes, des forêts… Selon le lieu qu’elles habitent, elles portent un nom différent. Celles des montagnes sont des Planinkinje, celles des collines sont des Zagorkinje tandis que celles vivant au bord de l’eau sont des Vodarkinje. Dans les nuages, ce sont des Oblakinje et sur les bateaux des Brodarkinje. Enfin, on appelle aussi Gorni, les Vilas vivant dans les forêts.

Prophétesses, protectrices des enfants, des sources et de la nature, les Samovilas doivent être respectées et remerciées pour leur aide. Celui qui ne respecte pas ces règles s’expose à des terribles représailles (j’ignore ce qu’elles sont et je préfère ne pas savoir.)

Dans les arts

Les Vilas (ou Samovilas, ou Vily, etc.) ont inspiré un célèbre ballet romantique. Si, si, vous le connaissez sans doute. Si je vous dis Giselle… Ah! Vous voyez que vous connaissez.

Pirin

En Bulgarie, les montagnes Pirin sont réputées pour être le domaine des Vilas. Autrefois, elles s’appelaient Yudenitsa (Yuda étant un autre nom pour les Vilas). Un de leurs monts, le Dzengal, est aussi appelé Samodivskivrah, le Sommet des Samodivas.

Beregini

En Russie, les Vily sont les nymphes des rivières tandis que celles qui vivent sur les berges sont les Beregini.

En Résumé

Les Samovilas, aussi appelées Vilas ou Samodivas et dérivés, sont l’équivalent slaves des nymphes ou des fées. Elles symbolisent la nature qu’elles protègent férocement contre toute atteinte. Douées dans l’art de la métamorphose, elles peuvent prendre l’apparence d’un poisson ou d’un serpent ou encore d’un cygne. Elles ont une voix merveilleuse qui peut devenir tranchante comme une dague lorsqu’elles sont en colère et rendre fou… Elles habitent au fond des forêts, dans les montagnes, au bord des rivières etc. Pour les honorer, il faut leur offrir des étoffes, des fruits, des céréales, de la terre, des fleurs…

 

 

 

 

Publicités

En passant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
novembre 2016
L M M J V S D
« Mai   Déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Goodreads

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 124 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

Articles que J’aime

%d blogueurs aiment cette page :