Publicités

Sorbier et frêne


Le sorbier et le frêne sont des arbres sacrés pour nous autres païens. Dans l’alphabet oghamique, le sorbier, Luis, est la deuxième lettre de l’alphabet et nuin, le frêne, est la cinquième.

J’aime beaucoup le frêne. Dans la mythologie nordique, Yggdrasil, l’arbre qui relie les neuf mondes entre eux, est un frêne. C’est un arbre aux propriétés médicinales et magiques intéressantes. Son écorce bue en tisane est un laxatif doux et un diurétique. C’est également un astringent et il est réputé pour soigner des maladies du foie ou l’arthrite. C’est aussi un bon remède contre la fièvre, la malaria, pour traiter les infections du rein (c’est un diurétique ne l’oublions pas), expulser les parasites intestinaux et les infections urinaires…

Pourtant, ce n’est pas seulement pour ses propriétés médicinales que j’aime le frêne. Je l’aime pour sa beauté. Il a un tronc d’argent et des feuilles composées avec une petite pointe noire en forme de pyramide à la base de la feuille. C’est le signe le plus caractéristique pour le reconnaître car on peut le confondre avec d’autres espèces d’arbres comme le faux acacias, si on n’y fait pas attention. Son bois a la particularité de se réduire en cendres quand on le brûle, d’où son nom anglais ash tree ( l’arbre cendre).  Je l’aime aussi pour ses propriétés magiques: le frêne attire l’amour et la prospérité. Une tradition veut que brûler du frêne à Yule (le solstice d’hiver) apporte la prospérité. On dit aussi que le frêne apporte des rêves prophétiques et qu’il protège des maladies. Le frêne, comme le sorbier, sont des arbres qui servent de lien entre les mondes.

Dans la mythologie grecque, les premiers hommes avaient été fabriqués à partir de frêne et de chêne. C’est quand même mieux que la poussière, non?

Et le sorbier dans tout ça?

Il y a plusieurs sortes de sorbier mais celle qui nous préoccupe est le sorbier des oiseleurs, sorbus aucuparia. Ses fruits, petits et rouges, attirent les oiseaux qui en sont très friands (d’où son nom), surtout la grive. Par contre, il est légèrement toxique pour l’homme tant qu’il n’est pas cuit. Cependant, elles ont des propriétés médicinales. Elles contiennent de la vitamine C par exemple et c’est un tonifiant.  Le sorbier porte ses fruits l’hiver, une aubaine pour les oiseaux! Il possède aussi des propriétés magiques intéressantes comme éclaircir l’esprit, attirer l’inspiration.

Des fois, j’aimerais bien avoir un sorbier sous la main, moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Follow Le Grimoire d'Ithilindil on WordPress.com
décembre 2014
L M M J V S D
« Nov   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Goodreads

Archives

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 123 autres abonnés

Member of The Internet Defense League

Articles que J’aime

%d blogueurs aiment cette page :